Cendrecor un exemple concret d’économie collaborative entre l’industrie et l’agriculture récompense plus de 15 ans de travail entre International Paper, 80 agriculteurs et les chambres d’agriculture de Charente et de Haute-Vienne.

A savoir recycler sur les terres agricoles les cendres d’International Paper sur plus de 10 500 hectares.

CENDRECOR

Le 3 mars 2016. L’association Cendrecor qui regroupe le site de Saillat d’International Paper, 80 agriculteurs et les chambres d’agriculture de Haute-Vienne et de Charente a reçu des mains du ministre de l’agriculture un des trophées de l’agro-écologie pour son programme CASDAR CENDRECOR.

En effet, le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt avec le soutien du Crédit agricole, ont mis en place les « Trophées de l’agro-écologie » dont l’objectif est de récompenser, dans la dynamique du projet agro-écologique pour la France, les démarches innovantes, exemplaires d’une agriculture performante économiquement, écologiquement et socialement.

Cendrecor permet la valorisation des cendres de la chaudière à écorces de l’usine de papier d’International Paper sur les terres agricoles. Sur 10 000 tonnes de cendres produites annuellement par la chaudière à écorces d’International Paper, environ 90 % sont utilisées comme amendement par plus de 80 agriculteurs sur plus de 10500 hectares. Les cendres ont permis de redresser l’état calcique de sol et d’implanter des fourrages protéiques et des protéagineux nécessaires à l’alimentation des animaux.

Le trophée 2015 récompense ce groupe qui souhaite aller plus loin et expérimenter collectivement de nouveaux itinéraires culturaux pour viser l’autonomie protéique complète et diminuer le niveau d’intrants utilisés en s’inscrivant dans une démarche d’excellence environnementale.
Dans le prolongement de cette dynamique plusieurs projets sont à l’étude : le collectif réfléchi à la possibilité de développer une unité de méthanisation collective pour sécher la luzerne et produire à la ferme l’essentiel des aliments pour animaux. La force du groupe est également d’avoir su élargir la démarche au-delà des questions strictement agricoles en s’ouvrant sur d’autres dimensions : production de pommes de terre pour la banque alimentaire, partenariat avec les apiculteurs et les chasseurs pour allier renouveau cultural et biodiversité.

Ernest Sorin, Président de Cendrecor explique: « Ce trophée 2015 est pour Cendrecor la garantie de voir ces actions passer de l’expérimentation à l’exemplarité. Les cendres de bois recyclées ont permis d’introduire des luzernes et des trèfles dans nos champs, de maintenir sainement nos troupeaux ovins et bovins sur nos territoires, d’allier économique et biodiversité sur nos exploitations. Au final ce pari réussi de la valorisation agricole des cendres c’est une agriculture au service de notre territoire créatrice de liens social et de dynamisme économique. »
Philippe d’Adhémar, Directeur du site de Saillat- International Paper poursuit : « Ce projet illustre la performance et l’innovation d’un groupe d’industriel sur des projets locaux et à quel point l’action concertée est source de dynamisme économique et social ».
Xavier Desouche Président de la CA16 : « Les Chambres d’agriculture de la Charente (CA16) et de Haute Vienne (CA87) sont aux côtés de CENDRECOR depuis plusieurs années : cela offre une belle perspective socioéconomique et environnementale pour le territoire local. » Et Jean Marie DELAGE Président de la CA 87 de poursuive : « au travers de l’utilisation de cendres et de carbonates, les agriculteurs de CENDRECOR ont profité des améliorations agronomiques sur les parcelles pour aller plus loin dans la réflexion sur la conduite de leurs fermes et en cherchant à tendre vers une autonomie alimentaire et protéique sur des exploitations essentiellement liées à l’élevage. »

Contact presse :  Martine Savary,  
06 64 25 66 59 martine@geckotom.com