L’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France encourage une agriculture durable et diversifiée

Sur fond de crise agricole et de pression urbaine, quelles sont les solutions et les outils dont doivent se saisir les agriculteurs pour maintenir une activité viable ? L’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Île-de-France encourage, depuis 25 ans, une agriculture durable et diversifiée en appui d’une politique agricole régionale innovante. Garante du maintien de 17 000 hectares de terres agricoles,l’AEV lutte contre l’urbanisation qui menace quotidiennement cette activité. Et ça marche !

Au cœur de l’écosystème agricole, l’AEV travaille en étroite collaboration avec les acteurs clés du secteur (Jeunes Agriculteurs, SAFER, Chambres d’agriculture, collectivités territoriales, services de l’État, acteurs de la recherche…). En développant des outils et solutions permettant le maintien des terres agricoles dans un contexte péri-urbain, l’AEV apparaît comme un facilitateur pour les agriculteurs franciliens : veille foncière, aide à l’installation, redynamisation de secteurs agricoles en déprise…

Pour s’adapter au mieux à un environnement en perpétuelle mutation et tenter d’amoindrir les effets de la crise actuelle, nombre d’agriculteurs sont amenés à innover et à changer leurs pratiques pour s’adapter et faire vivre leur exploitation.L’AEV contribue à l’émergence d’innovations aussi bien en matière de services que de technologies :

  • Ainsi, en favorisant les implantations en zone péri-urbaine, l’AEV facilite le développement de nouveaux systèmes agricoles : diversification des activités(maraîchage, horticulture…), relance de l’activité agricole de proximité, développement des circuits-courts (sur plus de 120 agriculteurs locataires, 1 sur 2 environ pratique les circuits courts).
  • Par ailleurs, la révolution digitale touche de plein fouet le monde agricole. L’AEV permet aux agriculteurs, par la mise à disposition de foncier, de dégager des moyens financiers pour qu’ils puissent s’engager dans cette transformation numérique et améliorer la compétitivité de leurs exploitations. L’Agence accompagne également l’institut Arvalis dans le développement d’outils innovants en lui louant des terres pour la réalisation d’expérimentations, qui devraient déboucher sur de bonnes pratiques qu’elle espère voir essaimer auprès de ses agriculteurs locataires et de l’ensemble des agriculteurs franciliens.

 

Je vous propose une illustration des  actions de l’AEV et de quelques belles concrétisations récentes à travers les témoignages d’agriculteurs franciliens :

  • L’exploitation de Mme Trubuil (plateau de Saclay-91) : Mme Trubuil, jeune agricultrice, s’est reconvertie professionnellement par passion. Jardinière puis merchandiseur et commerciale dans la grande distribution, elle a su, grâce à son expérience, développer son activité agricole sur une exploitation de 280 ha. Située dans une zone très urbanisée, Mme Trubuil n’aurait jamais pu s’installer sans l’aide de l’AEV. Véritable entrepreneuse, elle gère aujourd’hui 10 salariés et diversifie son activité céréalière avec le maraîchage (18 ha) et des idées plein la tête comme « les paniers entreprises » …
  • L’exploitation de M. Bailly (plateau de Saclay-91) : M. Bailly s’est installé en 2016 grâce à l’AEV qui lui a proposé des baux ruraux de 9 ans renouvelables sur des terres auparavant précaires. M. Bailly cultive le blé, l’orge, le colza et veut se convertir au Bio. M. Bailly va se diversifier « petits fruits » : un moyen d’être plus en lien avec la population et d’avoir plus de valeur ajoutée sur ses produits.
  • La Ferme bio du Plateau Briard (Val-de-Marne-94) :Mme Sophie BESNARD est installée depuis l’été 2015 sur 4,5 ha à Mandres-les-Roses. Suite à une reconversion professionnelle, elle s’est lancée dans un projet d’aviculture bio. Elle commercialise aujourd’hui volailles et œufs en circuits courts et porte un projet d’abattoir collectif en lien avec d’autres éleveurs bio.

 

 

L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France.Outil de la Région Île-de-France, l’Agence des espaces verts (AEV) est un établissement public qui imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement. Tous les jours, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites naturels régionaux pour en préserver toutes les richesses (environ 15 000 hectares dans la ceinture verte francilienne). Pour en savoir plus :www.aev-iledefrance.fr

 

Pour partager cette information