affiche "le monde du silence" et bateau "Alcyone"

Partir sur les traces du commandant Cousteau, et voir, cinquante ans après le film « Le Monde du silence », comment les lieux ont évolué, ce qui a changé dans l’environnement et pour les espèces vivantes : voilà un projet ambitieux, et à la fois une grande aventure. C’est l’un des fils de Jacques-Yves Cousteau, Pierre-Yves, qui a pris les manettes de l’entreprise, sous l’égide de la Fondation Cousteau.  Deux séries de six documentaires d’une heure chacun sont prévues. Les tournages auront lieu en Méditerranée d’une part, dans les eaux côtières de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud, d’autre part. Ils doivent être conduits à bord de l’ « Alcyone », le navire équipé de turbovoiles du commandant Cousteau.

Le budget est conséquent, avec environ douze millions d’euros. Il sera apporté par une coproduction de télévisions internationales. Aux Etats-Unis, c’est fort probablement la chaîne Discovery Channel. En France, un partenariat, à hauteur de 20% du budget global, regroupe France 2, la société DHCV et le producteur Jean-Pierre Cottet.