Patricia Ricard pour Radio Ethic, par Pascale Marccagi

C’est  toujours la même rengaine : on croit connaître la chanson, on n’en connaît que le refrain. « Auprès de mon arbre » de Georges Brassens, «j’ai plaqué mon chêne, comme un saligaud ».  La suite ? Il y a aussi la version de Jean Giono, « L’homme qui plantait des arbres », joliment dite par Philippe Noiret –

L’arbre et l’homme, ou le symbole de l’ineffable penchant de celui-ci à scier la branche sur laquelle il est assis : Patricia Ricard, présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard, attache toute son  importance à ce lien étrange. Et nous en donne une version  « made in Marseille ». L’être humain, brut de décoffrage, décidément… .

Contact :   mpc@s-e-r-e.net

Pour partager cette information