Evénements

. Bilan mitigé pour la CITES. De grandes espèces emblématiques se sont vu refuser une protection supplémentaire, et d’autres espèces plus discrètes ont été gratifiées d’une meilleure protection, lors de la 15e CITES, à Doha (Qatar), du 12 au 25 mars 2010.
– Thon rouge : refus inscription en annexes I et II.
– Ours polaire : refus inscription en annexe II.
– Coraux rouge et rose : refus inscription en annexe II.
–  Requins marteau et aiguillat commun : refus inscription en annexe II.
–  Eléphants d’Afrique de Tanzanie et de Zambie : refus déclassement en annexe II et de la vente totale de 111,5 t d’ivoire.
–  Requin taupe : inscription en annexe II.
–  Dynaste satanas (scarabée) : inscription annexe II.
–  Triton tacheté de Kaiser : inscription annexe I.
–  Lynx roux : refus retrait annexe II.
– Bois de rose (Aniba rosaeodora) : inscription annexe II.

. Abandon de la taxe carbone en France. Ou report ? En tout cas le gouvernement français a fait marche arrière. Suscitant la colère des ONG écologistes. La Fondation Nicolas Hulot a suspendu sa participation aux groupes de travail des Grenelle de l’environnement et de la mer.

. Affaire Allègre : la polémique enfle. Le livre de Claude Allègre, L’Imposture climatique, n’en finit pas de soulever des vagues … 400 scientifiques ont signé une pétition protestant contre les « erreurs volontaires » de l’ancien ministre, et en ont appelé à Valérie Pécresse, ministre de l’ enseignement supérieur et de la recherche, qui a demandé à l’Académie des sciences d’organiser un débat sur la question climatique.

. Le bilan carbone à supporter par les pays occidentaux doit être revu à la hausse. Une étude du Carnegie Institution of Washington montre que si l’on prend en compte les émissions de CO2  des produits exportés dans les pays occidentaux, le bilan carbone de ces pays serait à augmenter de 23%.

. Pour les forêts tropicales, une meilleure mobilisation. Le 11 mars, une conférence à Paris réunissant une cinquantaine de pays sous l’égide de la France et de la Norvège a décidé d’optimiser la recherche de financements pour les projets de protection de ces forêts. Au groupe des six pays ayant déjà annoncé des financements (pour 3,5 milliards $) se sont joints l’Allemagne et l’Espagne.

. La course aux ressources mondiales.
– Détentrice de 95% du marché des « terres rares » (17 des 92 éléments naturels présents sur la planète), la Chine a décidé de réduire drastiquement ses exportations, au risque de menacer sérieusement les industries de pointe des pays développés ;
– Le sable marin devient l’enjeu de trafics mondiaux, sur tous les continents, Europe comprise, en raison de son utilisation pour le béton, menaçant les côtes du fait de l’intensification de l’érosion ;
– Les forages pétroliers et gaziers en haute mer des USA vont s’intensifier, notamment sur la côte ouest du pays et en Alaska.
– La Chine est accusée par la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam de réguler à son profit le débit du fleuve Mékong, qui irrigue aussi ces pays pour 60 millions de personnes, en multipliant des barrages en amont et en restreignant les lâchers des réservoirs. La Chine rétorque que de mauvaises précipitations sont la cause de la diminution du débit du fleuve. Le PNUE et l’Institut asiatique de technologie abondent dans le sens des quatre pays.

. Une zone gigantesque de déchets découverte dans l’Atlantique nord. A un millier de kilomètres des côtes américaines, d’une superficie comparable à celle du Texas (690 000 km2), avec une densité de 200 000 pièces de plastique au km2.

. Un projet pharaonique pour irriguer le Sahara. Des industriels allemands ont bâti un projet de construire 30 super-centrales solaires thermiques dans le Sahara pour redistribuer l’électricité en Afrique du nord, au Moyen-Orient et en Europe. Elles pourraient assurer 15% des besoins européens en 2050.

. Procès Erika : condamnations confirmées. La cour d’Appel de Paris a confirmé, le 30 mars, la condamnation de tous les acteurs de la chaîne du transport maritime responsables du naufrage du pétrolier Erika, le 12 décembre 1999, avec en premier lieu la société Total. Et réaffirmé le principe du préjudice écologique.

. 186 parlementaires français pour les abeilles. Avec plus de 200 élus franciliens, ils ont signé, le 30 mars, une charte de soutien aux abeilles, menacées sérieusement. Ils s’engagent à ne pas utiliser de produits phytosanitaires toxiques dans les espaces verts et à ne pas favoriser la culture des plantes OGM.

Actualité professionnelle

. Yves Colombet nommé directeur du Conservatoire du littoral. Conseiller référendaire à la Cour des comptes, il a fait l’essentiel de sa carrière dans des administrations maritimes.

. Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie, remporte le championnat de France de karaté kata par équipes. Dans la catégorie vétérans, le 7 mars…

Médias

. « Solutions locales pour un désordre global », film de Coline Serreau. Un exposé d’initiatives pour protéger la planète, et notamment un plaidoyer pour l’agriculture biologique. La S.E.R.E. est partenaire de cette production.

. « De 20 000 lieues sous les mers à SeaOrbiter », livre de Jacques Rougerie (Editions Democratic Books).

. « Il était une fois la bio-révolution », livre de Jean Foyer (Editions PUF / Le Monde).

. «  L’Eau », numéro thématique du journal National Geographic. Avril 2010.