Evénements

. Climat : enjeux et problématiques. 194 pays se sont réunis à Cancun (Mexique), du 29 novembre au 10 décembre, pour la 16e conférence des Nations unies sur le changement climatique (à suivre sur http://cc2010.mx). La réduction des émissions de gaz à effet de serre est l’un des points essentiels en discussion. Actuellement, ces émissions s’élèvent à 48 milliards de tonnes par an. Afin de limiter à 2°C l’augmentation du réchauffement en 2050, il faudrait, en 2020, limiter ces émissions à 44 milliards de tonnes. Les engagements après la conférence de Copenhague se traduisent pour l’instant par un chiffre de 49 milliards de tonnes. En marge de ce sommet, plusieurs données importantes sur le front du réchauffement :
-Le Sénat français a adopté, le 24 novembre, un amendement au projet de loi de finances 2011, portant l’obligation pour les industriels de payer 5 à 15% de leurs quotas de CO2 dès 2011, alors que le marché carbone européen avait fixé cette limite à 2013.
-Le rapport publié par le WWF et Ecofys en novembre, Climate Policy Tracker for the European Union , indique qu’un tiers seulement des actions nécessaires pour réduire en Europe de 80 à 95% les émissions de gaz à effet de serre en 2020 ont été mises en œuvre ; la France se sort relativement bien de l’examen, mais doit être plus ambitieuse dans les domaines des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans le secteur industriel.
-Un sondage IFOP montre un clivage entre les opinions françaises et américaines concernant le réchauffement climatique : il représente une menace sur le mode de vie pour 56% des Français et 32% des Américains ; l’augmentation de la température est due aux activités humaines pour 74% des Français et 50% des Américains ; les conséquences de ce réchauffement ont déjà commencé à se faire sentir pour 66% des Français et 50% des Américains.
-Plus de 70 villes du monde s’engagent à réduire efficacement leurs rejets de CO2, avec la signature du « pacte de Mexico », fin novembre.
-Un nombre grandissant de sites archéologiques sont menacés par la détérioration du climat (ouragans, montée des eaux, dégels des sols, avancée des sables, comme pour les ruines de la cité de Méroé, au Soudan, érosion généralisée).
-Un palmarès de l’écologie des départements français ( revue La Vie, du 11 au 17 novembre), place en tête l’Aveyron, suivi de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. L’indice a été calculé en fonction de 6 critères : gestion des déchets, mobilisation politique, qualité de l’air, agriculture biologique, qualité de l’eau, énergies renouvelables.
-Un train de mesures pour adapter la France aux changements climatiques sera présenté par la nouvelle ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, en juin 2011.
-La couche d’ozone de la planète a cessé de se rétrécir. Le retour à l’équilibre de cette couche est prévu pour 2040, au lieu de 2050 comme avancé auparavant. Le reliquat du trou dans les zones polaires devrait disparaître en 2060.

. La course aux ressources marines s’amplifie. La Chine a lancé un submersible capable d’opérer à 7 000 mètres de profondeur, pour la prospection des gisements métallifères. De son côté, la Russie a installé une station dérivante en Arctique, afin de faire reconnaître ses droits sur le plateau continental et d’exploiter les ressources énergétiques et minérales.

. Mise en vigueur en France du règlement REACH. Comme partout en Europe, l’industrie chimique devra avoir enregistré début décembre plus de 4 000 substances nocives auprès des autorités européennes, et apposé des pictogrammes sur des produits dangereux. Les nanoparticules échappent toutefois à ces contrôles.

. Des résidus chimiques dans l’alimentation des enfants. 128 résidus chimiques, issus de 81 substances différentes, dont 42 probablement cancérigènes, 5 certainement cancérigènes, et 37 perturbateurs endocriniens, ont été retrouvés dans les substances alimentaires de trois repas et d’un en-cas, prévus pour la journée d’un enfant de 10 ans en France. L’étude a été menée par l’association Générations futures et le réseau Health and Environment Alliance, en partenariat avec le Réseau environnement santé et le WWF-France, entre juillet et septembre 2010 dans différents supermarchés de l’Oise et de Paris.

. Le tigre sauvé au sommet ? Les 13 pays de l’aire de répartition du tigre se sont accordés sur des mesures pour sauver sa famille de l’extinction, du 21 au 24 novembre, à Saint-Pétersbourg, en Russie. Il est prévu de faire doubler d’ici à 2022 le nombre de tigres à l’état sauvage (actuellement, 3 200 individus). 380 millions de dollars sont programmés pour le plan de sauvegarde.

. Accord sur le thon rouge. La Cicta (Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique), réunie à Paris, a fixé, le 27 novembre, à 12 900 tonnes le quota des prises pour 2011. Soit bien davantage que l’estimation de précaution faite par des ONG et des scientifiques. La France aura un quota de 900 tonnes, devant « rembourser » les prises en excès de la saison 2007.

. Création d’un sanctuaire d’espèces marines par Palao. Cet Etat d’Océanie a classé ses 600 000 km2 de zone économique exclusive en réserve intégrale de mammifères marins (cétacés, siréniens, dauphins) et de requins. La pêche illégale est importante dans cette zone.

. Une route dans le Serengeti contestée. Le gouvernement tanzanien projette de faire construire une route sur 50 km du parc national du Serengeti, une des derniers très grands espaces d’habitat de la faune sauvage en Afrique. Plusieurs scientifiques ont enjoint le gouvernement tanzanien de renoncer à son projet. Ils ont reçu l’appui de l’Unesco, le 15 novembre.

Mouvements professionnels

. Nathalie Kosciusko-Morizet, nouvelle ministre de l’Ecologie en France. Elle hérite toutefois d’un ministère au périmètre plus réduit que précédemment, perdant l’énergie et la mer, avec seulement deux secrétaires d’Etat (au lieu de quatre). Elle est « numéro quatre » du gouvernement (Jean-Louis Borloo, ministre d’Etat, était « numéro deux »).

 

 

Médias

. « Les systèmes agricoles à haute valeur naturelle en France métropolitaine » de Philippe Pointereau et al., Le Courrier de l’Environnement de l’INRA, octobre 2010.

. « Aux origines de l’environnement » sous la direction de Pierre-Henri Gouyon et Hélène Leriche, Editions Fayard.

. « Le Populisme climatique » de Stéphane Fouccart, Editions Denoël.

. L’empreinte de la Terre, site internet www.footprintnetwork.org/fr
. L’évolution, site internet www.evolution-of-life.com/fr

. « Atlas du changement climatique » de Frédéric Denhez. Editions Autrement.


Manifestations

. La biodiversité pour les enfants, espace permanent « Galerie des Enfants » du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris.