Evénements

. Une erreur assumée par le Giec. Le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat a reconnu une erreur dans ses prédictions scientifiques : la disparition des glaciers himalayens en 2035. Cette fausse estimation s’est appuyée sur un rapport de 2005 d’une grande ONG internationale, elle-même basée sur les travaux erronés d’un chercheur, cités dans un article de presse de 1999 … Il reste que ces glaciers fondent bien à une vitesse inquiétante, mais sans qu’il soit encore possible de chiffrer les pertes à venir.

. L’ozone dégagé en Asie migre aux Etats-Unis. Une large partie de l’ozone troposphérique (produit par le rayonnement solaire sur des polluants comme le dioxyde d’azote) émis en Asie se retrouve au-dessus de l’ouest américain, avec ses impacts sur l’agriculture, et la santé humaine et animale.

. Les montagnes, meilleurs refuges pour les espèces ? Une étude de la revue Science consacrée à la vitesse de progression des changements climatiques dans les différents biomes, montre que ces changements sont les plus rapides dans les zones humides, les mangroves et les déserts, et les moins rapides dans les zones montagneuses.

. L’Etat français réduit les prix du solaire. Pour enrayer une bulle spéculative importante 
( 5 000 demandes de contrat d’achat à EDF par mois à la mi- 2009, 3 000 par jour à fin décembre), les prix de rachat de l’électricité solaire ont été baissés : de 60 centimes d’euro le kWh à 58 centimes pour les bâtiments d’habitation, d’enseignement ou de santé, et pour les bâtiments industriels ou agricoles, 50 centimes d’euro s’ils sont anciens, 42 centimes s’ils sont neufs ou incomplètement clos.

. Protéger les déserts ou favoriser le solaire ? Une sénatrice américaine propose de faire classer en « monuments nationaux » 404 000 hectares du désert de Mojave, en Californie, où 13 centrales solaires et parcs éoliens sont prévus. Ces terres, suivant la réglementation américaine, doivent faire l’objet de préservation.

. 7 nouvelles Réserves Naturelles Régionales en Ile-de-France. Elles représentent 600 ha. Un quart du territoire de lIle-de-France, soit 278 500 ha, est fait de bois et de forêts.

. Financer les agriculteurs pour protéger la biodiversité. Le Conseil général de Seine-et-Marne va subventionner les agriculteurs de 100 communes qui adopteront des mesures de protection de la biodiversité : création et entretien de refuges et de couverts herbacés, entretien des haies et des bosquets, restauration des mares et des plans d’eau.

. Intoxication au désherbant agricole : une première. La cour d’appel de Bordeaux a reconnu, pour la première fois, le lien direct entre l’intoxication par un herbicide d’un agriculteur charentais  et sa maladie, en condamnant, le 28 janvier, l’organisme d’assurance agricole concerné (l’AAEXA). Un second procès doit se tenir, mettant en cause la société Monsanto, qui a produit jusqu’en 2007 l’herbicide en cause, le Lasso.

. La prochaine CITES centrée sur l’éléphant et le thon rouge. La 15e CITES doit se tenir du 13 au 25 mars à Doha (Qatar). Elle devrait être marquée par deux dossiers principaux.
– L’éléphant (d’Afrique). La Tanzanie et la Zambie ont déposé des propositions pour faire déclasser leurs populations d’éléphant de l’annexe I à l’annexe II, avec, notamment, pour la Tanzanie, la vente de 90 tonnes d’ivoire, et pour la Zambie, de 22 tonnes. Ceci à l’heure où tous les observateurs constatent une recrudescence des abattages d’éléphants en Afrique. Le Congo, le Ghana, le Kenya, le Libéria, le Mali, le Rwanda et la Sierra Leone ont déposé une proposition visant à refuser toute vente d’ivoire, et tout déclassement en annexe II, pour une période de 20 ans, à partir de 2008.
– Le thon rouge. Monaco porte la proposition de classer l’espèce en annexe I. Le Parlement européen est en faveur de ce classement. L’Italie vient de déclarer un moratoire d’un an sur la pêche. La France aurait pris la décision, au 1er février, de demander le classement en annexe I (à officialiser d’ici 15 jours). Les 27 de l’Union européenne doivent adopter une position commune ultérieurement.
– Autres propositions. Classement en annexe I de l’ours polaire ; inclusion en annexe II de plusieurs requins, de toutes les espèces de corail, de nombreuses plantes (celles-ci à l’initiative de Madagascar).
– D’autres espèces ont un sort  préoccupant, mais qui ne devrait pas faire l’objet de décisions effectives. Notamment les pangolins, le saola, les tigres (il n’en resterait plus que 3 000 dans la nature). Et les rhinocéros, dont les abattages, comme pour l’éléphant, ont augmenté énormément dans la période récente : 664 cornes saisies entre 2000 et 2005, 1 349 entre 2006 et 2009 ; 95% des abattages en Afrique concernent l’Afrique du Sud et le Zimbabwe ; la Chine et un nouveau venu, le Vietnam, sont les principaux commanditaires.

. Un navire écologiste coulé par un baleinier japonais. Un trimaran de l’ONG Sea Shepherd a été éperonné par un baleinier japonais dans l’Antarctique, le 6 janvier.

. Un plan de la Commission européenne pour la biodiversité. Ses grandes lignes ont été dévoilées : une perspective à long terme, 2050, pour préserver la biodiversité, avec quatre options valables pour un objectif intermédiaire en 2020. Les premiers travaux entre les Etats ont eu lieu à Madrid, les 26 et 27 janvier.

Nominations

. Nicholas Stern au Collège de France. L’économiste britannique, auteur d’un rapport en 2006 sur le coût du changement climatique, devient responsable de la chaire « développement durable » au Collège de France.

 

Manifestations

. Un tour du monde du développement durable. A l’initiative de la Cité internationale universitaire de Paris et le magazine Toogezer, deux journées (2 et 3 avril) de colloques, rencontres, expositions, manifestations artistiques, ainsi qu’un concert, se rapportant à des initiatives prises dans le monde en faveur du développement durable. Contact : michel.taube@toogezer.com

Médias

. L’histoire des espèces en France. Un inventaire de la faune et de la flore implantées en France (ou ayant disparu) depuis les origines, par le Muséum national d’Histoire naturelle.
www.inpn.mnhn.fr

. « Ethique et changement climatique », collectif. Editions  du Pommier.