Revue d’Actualité – Mardis de l’Environnement – Février 2014

 

Evénements 

. Détérioration du climat : le réchauffement à l’œuvre ? L’accentuation très marquée des événements climatiques extrêmes dans le monde, depuis le début 2014, donne de plus en plus d’arguments pour les relier au réchauffement climatique. Certes, il n’y a pas consensus actuellement de la communauté scientifique, mais la généralisation du phénomène, depuis quelques années, accompagne le constat de la pollution atmosphérique intense due aux activités humaines. Aux Etats-Unis, 40% du territoire connaît une sécheresse intense depuis le début de l’hiver ; en Grande-Bretagne, les inondations sont les plus importantes depuis 250 ans, des régions entières sont dévastées ; en France, tout l’ouest est touché par des inondations de grande ampleur. Une cause structurelle pourrait être le changement en cours de la circulation atmosphérique, avec de brusques modifications de trajectoire du « jet stream ». Il est noté parallèlement que l’élévation du niveau des mers (celui de la Manche est monté de 12 cm en un siècle et il devrait prendre à nouveau 11 à 16 cm d’ici à 2030) accentue fortement les crues, puisque l’écoulement des fleuves dans la mer est de facto réduit. 

. Lutte de la France contre le réchauffement : un désaveu de la Cour des comptes. L’organisme public a estimé, dans un rapport publié en janvier, que la politique française de lutte contre le réchauffement climatique était mal orientée. La stratégie gouvernementale privilégie en effet le développement des énergies renouvelables (avec des résultats mitigés) plutôt que la réduction des dépenses d’énergie dans les secteurs les plus polluants, en particulier les transports et l’agriculture. 

. Nouveaux objectifs climat pour l’Union européenne. En vue du prochain sommet sur le réchauffement climatique, prévu à New-York (USA), le 23 septembre prochain, la Commission européenne propose que les Etats européens s’engagent sur une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030. 

. Arctique : bientôt un Code polaire pour la navigation. Le Code polaire de l’Organisation maritime internationale devrait bientôt voir le jour, après des années d’atermoiements. Il régulera le trafic maritime dans les eaux arctiques essentiellement sous l’aspect de la sécurité : obligation de la navigation des navires par paires, doubles coques, entraînement spécifique des équipages ; il prévoit aussi d’harmoniser les règles de navigation, lesquelles varient actuellement entre le Canada et la Russie. 

. Gaz de schiste : une technique de remplacement ? Une offensive médiatique et partiellement gouvernementale est lancée en France depuis quelques semaines pour promouvoir une technique « propre » se substituant à la fracturation hydraulique. Il s’agirait d’utiliser le « fluoropropane », en fait l’heptafluoropropane, un gaz non inflammable. Les opposants à cette technique soulignent que ce gaz est très onéreux à produire, qu’il est chimiquement instable et que ses impacts comme gaz à effet de serre sont 2 900 fois supérieurs à ceux du CO2. 

. Bruxelles refuse d’encadrer l’exploitation du gaz de schiste. La Commission européenne a renoncé à encadrer l’exploitation en Europe du gaz de schiste, laissant les Etats réglementer par eux-mêmes. Elle s’est contentée de donner quelques lignes directrices sur les conditions d’extraction. La Grande-Bretagne a mené la lutte pour faire capoter toute réglementation qui se serait imposée aux Etats. 

. La Chine sur la Lune, pour ses minéraux. La sonde chinoise qui s’est posée sur la Lune, en décembre, est la première manifestation de la mise en œuvre du projet de la Chine d’exploiter les matières minérales de l’astre. La Chine en cache pas en effet ses vues sur les gisements d’uranium, de titanium et surtout d’hélium 3. Ce dernier minerai, très peu présent sur Terre (500 kilogrammes au total…) serait très répandu sur la Lune (100 000 tonnes). Il fournirait un combustible parfaitement adapté pour les réacteurs nucléaires. Il est toutefois bon de rappeler que le Traité de l’espace de 1967 interdit expressément l’appropriation de l’espace et des corps célestes extra-atmosphériques, sous quelque forme que ce soit. 

. La course aux « terres rares ». Longtemps leader et jouissant d’un quasi-monopole sur ce marché, la Chine voir maintenant sa suprématie largement ébranlée. Les « terres rares » (lanthanides), des minéraux hautement sratégiques, sont maintenant exploitées intensément par les Etats-Unis, l’Australie, et d’autres pays comme le Canada, l’Afrique du Sud, et, tout dernièrement, le Brésil (qui avait arrêté sa production dans les années 1990, en raison du dumping de la Chine) sont sur les rangs. La part chinoise dans la production mondiale, de 95% en 2011, est tombée à 86% en 2012. 

. Jeux Olympiques de Sotchi : la zone d’ombre écologique. L’impact écologique des Jeux Olympiques d’hiver, qui se tiennent à Sotchi (Russie) en février, n’a pas bénéficié d’études suffisantes, car tout le cadre naturel de la région a largement été bouleversé par les installations. Dans la ville même, la quantité de verdure estimée par habitant, de 28 m2 avant les Jeux, est tombée à 3,2 m2 depuis. 

. Permis à points pour les pêcheurs français. Un décret paru le 26 janvier au Journal Officiel réglemente l’activité de pêche, dans le but de lutter contre les activités illicites. En cas d’infraction, des points de pénalité s’accumulent sur la licence de pêche. Laquelle est suspendue avec 90 points de pénalité. Mais comme pour les automobilistes, il existe la possibilité de suivre des formations pour retrouver la licence.

. Le loup dans la Marne, en France. Nouveau signe de la progression de la colonisation du loup en France, un individu a été tué dans la Marne, en février, sans doute par un chasseur. Soit à 200 km de la capitale. 

. Mesures d’urgence pour l’éléphant d’Afrique. En décembre, à Gaborone (Botswana), les pays de l’aire de répartition de l’éléphant d’Afrique se sont accordés sur des mesures d’urgence concernant cet animal. 14 mesures, notamment la tolérance zéro pour le braconnage, la mobilisation de ressources financières et techniques, le renforcement de la coopération entre départements de lutte contre le braconnage. 

. Destruction de stocks d’ivoire. Plusieurs pays ont pris dernièrement la décision de supprimer leurs stocks d’ivoire d’éléphant, seule mesure réellement dissuasive pour le trafic. En janvier, 6 tonnes en Chine ont été broyées, et en février, 3 tonnes en France. En novembre 2013, les Etats-Unis avaient également supprimé 6 tonnes. En juillet 2013, deux Etats indiens, le Maharashtra et le Kerala, s’étaient livrés à la même opération. Dans le passé récent, les Philippines, le Gabon et le Kenya avaient initié cette pratique. 

 

Les professions

.Cours au Collège de France de Gilles Bœuf. Le président du Muséum national d’Histoire naturelle est depuis le début de l’année professeur invité au collège de France à la chaire annuelle « développement durable. »

 

Médias

. « Minuscule, la vallée des fourmis perdues. » Film d’animation en 3D de Thomas Szabo et Hélène Giraud.