Evénements

. Projet de loi d’orientation du Grenelle de l’environnement. Le texte a été présenté par Jean-Louis Borloo le 11 juin. Principaux points :

– Biodiversité : élaboration d’une « trame verte et bleue », un réseau de corridors écologiques pour relier les grands ensembles naturels, d’ici à 2012 ; mais les infrastructures prédomineront.

– Agriculture biologique : augmentation des surfaces ; mais rien sur les déchets, l’eau ou les moyens de réduire l’usage des pesticides.

– Transports : augmentation des investissements pour les transports collectifs des personnes et le transport non routier des marchandises.

– Bâtiment : multiplication des incitations financières pour réduire les consommations d’énergie.

– Fiscalité : études prévues pour une contribution climat-énergie afin de limite les émissions de carbone.

Bien que le gouvernement souhaite faire examiner ce texte dans les temps actuels, il ne devrait pas venir sur le bureau de l’Assemblée avant la session d’automne.

 

. Le coup de colère de James Hansen. Le directeur du Goddard Institute for Space Studies, devant une commission du Congrès américain, le 23 juin, a accusé « des sociétés ayant des intérêts dans les combustibles fossiles » d’avoir lancé des campagnes de dénigrement de la réalité du réchauffement climatique. Il estime que « les dirigeants de ces sociétés devraient être poursuivis pour crime contre l’humanité et la nature. » James Hansen avait été un des tout premiers, en 1988, à annoncer que le climat de la Terre était entré dans une période de réchauffement due aux activités humaines. A ces sociétés s’ajoute la NASA, qui a reconnu, lors d’une enquête interne, que les études qu’elle avait réalisé sur le réchauffement avaient volontairement été tronquées et faussées.

 

. 50 millions d’hectares de forêt protégée au Brésil = 1,1 milliard de tonnes de carbone en moins. Selon une étude du WWF. Les aires protégées sont en projet, et représentent 10% de la forêt amazonienne.

 

. Les PCB qui empoisonnent. Les personnes habitant près de la Seine ou du Rhône et consommant du poisson de ces rivières, au moins une fois par semaine, ont des concentrations en PCB dans le sang cinq fois supérieures à la normale, selon une étude, la première du genre, de l’Association Santé-Environnement Provence. Par ailleurs, l’Etat a admis son incapacité à dépolluer le Rhône des PCB et un programme de recherche sur les techniques de dépollution doit être lancé.

 

. Les grands semenciers ont breveté les gènes de résistance à la sécheresse. Monsanto, Bayer, BASF, Syngenta et d’autres ont déposé 532 brevets sur les gènes favorisant l’adaptation au changements climatiques, renforçant du même coup leur domination commerciale. Dès 2010 ces multinationales devraient proposer des plantes résistantes à la sécheresse.

 

. La moitié des plantes du monde victimes du réchauffement ? Ce sont en tout cas les prévisions pessimistes de Botanic Gardens Conservation International, en mai, dans un rapport, « Plants and Climate Change : Which Future ? ». Les espèces des îles et des montagnes sont les plus menacées, car elles ne peuvent pas migrer. L’association va entreprendre une recension mondiale, sur dix ans, des plantes les plus menacées, ainsi que des collectes pour les préserver dans des jardins botaniques, et pour réintroduire certaines d’entre elles dans leurs habitats primitifs, quand elles ont disparu.

 

. L’ours polaire sous la protection de la loi américaine sur les espèces en danger. Les deux-tiers des 25 000 ours sont menacés de disparition d’ici à 2050 en raison du réchauffement climatique. Plusieurs groupes environnementaux américains tentent maintenant d’engager des actions contre les responsables des émissions de gaz à effet de serre, au nom de cette loi, puisque la situation critique de l’ours est reliée à ces émissions.

 

. Baleines : pas de progrès. Aucun compromis n’a été trouvé, lors de la 60ème session de la Commission baleinière internationale, à Santiago du Chili, du 23 au 27 juin,  entre les pays défenseurs des baleines et ceux qui les chassent (Islande, Japon, Norvège) malgré le moratoire

de 1986. Depuis cette date, plus de 30 000 baleines ont été tuées.

 

. Fermeture de la pêche au thon rouge en Méditerranée. A la fureur des pays pêcheurs (France et Italie tout particulièrement), la Commission européenne a décidé de fermer cette pêche, à partir des 16 et 23 juin. Elle a établit que les quotas alloués pour 2008 étaient pratiquement déjà atteints. Les scientifiques ont établi depuis longtemps que la surpêche menait le thon rouge à l’extinction.

 

. Invasion de méduses en Méditerranée. Pour la huitième année consécutive. Deux causes repérées : le réchauffement climatique, mais aussi la surexploitation des prédateurs des méduses, les thons (ainsi que les tortues et les requins).

 

. Abeilles : le Régent non coupable ? Le procureur de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a requis, fin juin, un non-lieu dans le dossier du Régent, un pesticide accusé d’avoir décimé des colonies d’abeilles ; donnant raison contre les apiculteurs aux sociétés commercialisant ce produit, Bayer Cropscience France et BASF agro. Le juge d’instruction doit encore rendre son jugement : confirmation du non-lieu ou renvoi en correctionnelle.

 

. Le préjudice écologique inscrit dans la loi. L’Assemblée nationale a adopté, le 25 juin, le projet de loi sur la responsabilité environnementale. Il introduit le principe du « pollueur-payeur » dans le droit français. Les entreprises devront réparer les dommages causés à la nature en cas de pollution des sols, d’atteinte à la qualité des eaux, ou mettant en question la survie des espèces et des habitats protégés.

 

Publications

. Réédition de François Terrasson : trois de ses livres, « La peur de la nature », « La civilisation anti-nature », « En finir avec la nature », aux éditions Sang de la Terre.

Pour partager cette information