Evénements

. Cannelle abattue par un chasseur. L’ourse Cannelle a été tuée par un chasseur, lundi 1er novembre, au cours d’une battue au sanglier, à Urdos, dans la vallée d’Aspe (Pyrénées). Elle était accompagnée de son jeune, âgé de dix mois. Cet abattage a eu lieu sur le territoire de l’ourse, dans un secteur où elle était régulièrement signalée.

. Deux loups abattus en France. Le 21 octobre, une louve de 18 mois, sur la commune de Bouvante (Drôme), par des agents de l’ONCFS ; et le 27 octobre, un loup adulte, dans le massif du Taillefer (Isère) ; conformément au plan de régulation annoncé par le ministre de l’Ecologie en juin. A l’évidence ces abattages sont largement dus aux pressions exercées par le ministre de l’Agriculture et les éleveurs/chasseurs, qui se sont plaints, depuis l’été, du manque de résultats.

. Décisions de la CITES (2-14 octobre, Bangkok, Thaïlande)

a) Défavorables.

– Quotas de chasse de 5 rhinocéros noirs chacun pour la Namibie et l’Afrique du Sud

– Déclassement du rhinocéros blanc du Swaziland de l’Annexe I à l’Annexe II pour la chasse sportive et la vente d’animaux vivants

– Quotas de chasse de léopard portés de 75 à 150 animaux pour l’Afrique du Sud, de 100 à 250 animaux pour la Namibie

– Rejet de la proposition de moratoire du Kenya sur les ventes d’ivoire d’éléphant

– Retrait de la proposition du Kenya de classer en Annexe I le lion d’Afrique

 

b) Favorables.

– Rejet de la proposition namibienne de vente de 2 tonnes d’ivoire d’éléphant (mais acceptation des ventes de cuir et de poils d’éléphant)

– Retrait de la proposition américaine de retirer le lynx roux de l’Annexe II

– Rejet de la proposition japonaise de déclasser de l’annexe II des populations de petit rorqual

– Classement en Annexe II de l’orcelle de l’Irawaddy

– Classement en Annexe II du grand requin blanc

– Classement en Annexe II du napoléon

– Classement en Annexe II du ramin

– Classements de divers perroquets, serpents, crocodiles et tortues.

 

. Accord européen sur la chasse aux oiseaux migrateurs. Les deux organisations Birdlife et  Fédération des associations de chasse et de conservation de l’Union européenne (Face) ont signé, début octobre, une « charte pour une chasse durable », qui reconnaît la référence de la directive « oiseaux » de 1979 pour la protection de ces espèces. La directive sera appliquée en fonction de règles de conduite restant à préciser. Seule la Fédération nationale des chasseurs (française) s’est opposée à cet accord.

 

. Le maïs mexicain contaminé par les OGM américains. Un rapport de la Commission de coopération environnementale (rattachée à l’accord de libre-échange nord-américain) conclut à la contamination par des semences de maïs transgéniques américaines de plants traditionnels de maïs mexicains. Le maïs a interdit ces OGM en 1998. L’espèce mère du maïs, le teocintle, est notamment touchée.

 

. La Russie se rallie au protocole de Kyoto. Cette adhésion permet enfin au protocole de pouvoir entrer en application : la Russie « apporte » son quota de 17% des émissions de gaz à effet de serre, ce qui permet au texte d’être applicable (le seuil de décision était fixé à 55% des émissions des pays industrialisés). Les pays signataires s’engagent à réduire de 5,2%, par rapport à 1990, leurs émissions de gaz d’ici à 2012.

 

. Les avions échappent à la taxation de pollution. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a reporté à 2007 une taxation sur les émissions de gaz à effet de serre produits par les moteurs d’avion. Ces gaz représentent 3,5% de tous ceux qui sont dus aux activités humaines, et devraient largement augmenter dans les années qui viennent.

 

. La France condamnée pour l’étang de Berre. Par la Cour européenne de justice, pour n’avoir pas pris les mesures nécessaires afin de lutter contre la pollution majeure de cette zone naturelle (dégradation en raison des rejets de la centrale électrique de Saint-Chamas).

 

. Quatre dossiers sensibles :

– L’orpaillage dans le futur parc national de Guyane. Le gouvernement pourrait l’autoriser dans la zone périphérique, les associations écologistes estiment impossible de distinguer l’orpaillage légal de l’orpaillage clandestin.

– La pollution des pinèdes méditerranéennes. Les arbres sont rongés par les hydrocarbures et les détergents véhiculés par les embruns. Ces produits dissolvent la cuticule (pellicule protectrice) et le sel nécrose les feuilles. Une association, Les Jardiniers de la mer, lutte contre le règlement européen sur les détergents, applicable l’an prochain, qui ne résout pas le problème.

– La fonte des glaciers. Elle s’accélère. Les Pyrénées et le Kilimandjaro n’auront plus de glaces à la fin du siècle. L’Antarctique libère de plus en plus d’icebergs dans la mer. La moitié de la hausse actuelle annuelle des océans (2 mm) serait due à la fonte de ces icebergs, et ce phénomène devrait augmenter largement dans les décennies qui viennent.

– Près d’un tiers (32,5%) des amphibiens menacés d’extinction. Ils sont bien plus en danger que les mammifères ou les oiseaux. Causes du déclin : surexploitation, perte d’habitat, maladies, changements climatiques.

 

– 20ème Festival de Ménigoute. La 20ème édition du Festival du film ornithologique de Ménigoute a eu lieu du 27 octobre au 1er novembre. 7 prix ont été attribués. Le « Lirou d’or », Grand Prix de Ménigoute, est revenu à « The Eagle Odyssey » de Mark Percival, produit par la RSPB.

 

A suivre

– Convention de Berne, 29 novembre-3 décembre. Dossier loup. Proposition suisse de déclasser l’espèce de l’Annexe II de cette Convention en Annexe III. Une autre menace concernant cet animal est apparue : un amendement à la loi sur le développement des territoires ruraux,  voté par l’Assemblée nationale le 8 octobre, qui exclut le loup des zones de pastoralisme en montagne et autorise sa chasse. Cet amendement doit être examiné par le Sénat en janvier.

 

– Samedi 6 novembre, à 14h30 devant le Panthéon à Paris, rassemblement pour la défense du loup, à l’initiative de plusieurs ONG.

Pour partager cette information