Revue d’Actualité Mardi de l’Environnement – 8 novembre 2011


Evénements

. Les négociations sur le climat piétinent. Les négociateurs de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique n’ont produit aucune avancée réelle, lors de leur réunion à Panama, du 1er au 7 octobre. Le sort du protocole de Kyoto, après le 31 décembre 2012, est toujours en suspens. L’Europe manque de consensus réel ; les pays émergents chargent les pays industrialisés de la responsabilité ; les Etats-Unis, qui n’ont pas signé le protocole de Kyoto, refusent de le prolonger ; la Russie, le Canada et le Japon ne s’engageront que si les Etats-Unis et la Chine (dont les émissions de CO2 par habitant sont désormais supérieures à celles de la France) sont impliqués. Le prochain sommet, prévu à Durban (Afrique du sud), du 28 novembre au 9 décembre, est donc mal engagé.

 

. Dix propositions d’agences des Nations unies pour sauvegarder les océans. L’Unesco, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l’Organisation maritime internationale (OMI) et la FAO ont rendu public un rapport, « Blueprint for Ocean and Coastal Sustainability », qui propose dix mesures pour accroître la durabilité des océans. Parmi celles-ci, la création d’un marché mondial du carbone bleu (le dioxyde de carbone piégé dans les océans), le renforcement de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, le développement de la recherche sur l’acidification des océans.

 

. La Commission européenne veut « verdir » les aides aux agriculteurs. Dans le cadre de la nouvelle Politique agricole commune (PAC), la Commission européenne propose de conditionner le tiers des aides directes agricoles à des pratiques de bonne gestion des ressources : diversification des cultures, maintien de pâturages permanents, constitution de réservoirs de biodiversité. Ces aides sont jusqu’à présent allouées en fonction des niveaux de production.

 

. La directive européenne  taxant les émissions de CO2 des avions devrait être confirmée. La Cour européenne de justice a émis un avis préliminaire estimant que cette directive, qui institue un système d’échange de quotas de CO2 pour le transport aérien, est conforme au droit international. Ceci, contre la position des transporteurs aériens américains. La décision finale de la Cour est prévue à la fin de l’année 2011.

 

. Des décisions qui reviennent sur les acquis du Grenelle de l’environnement. L’Assemblée nationale française a voté, le 11 octobre, deux amendements à une proposition de loi portant sur la simplification du droit et des démarches administratives, qui édulcorent  l’obligation pour les entreprises de rendre compte de leurs pratiques en matière de responsabilité sociale et environnementale. Les critères de ce type de rapport, pour les entreprises non cotées, sont réduits ; et la production d’un tel rapport est reportée d’un an.

 

. La réforme du droit minier français est en route. L’avocat Arnaud Gossement a remis à la ministre de l’Ecologie le rapport qu’elle lui avait commandé sur l’articulation du droit minier et du droit de l’environnement. Ce rapport prône notamment un rapprochement entre les deux droits, une meilleure prise en compte des mines en tant que « patrimoine commun de la nation », la création d’une instance représentative de la société civile pour favoriser le dialogue sur les sujets miniers.

 

. Le Sénat souligne les infractions au droit communautaire de la France. Bien que cette assemblée estime que les progrès sont substantiels en matière de respect de l’environnement, son rapport met en avant les 15 procédures ouvertes par Bruxelles pour des infractions. Elles portent essentiellement sur la qualité des eaux, le traitement des déchets et la protection de la biodiversité.

 

. 30 000 foyers français inscrits au « coach carbone ». Sous cette appellation alambiquée, puisqu’il s’agit de bilan carbone, la Fondation pour la nature et l’homme et l’Ademe ont lancé, en octobre 2010, une initiative, sur internet, pour proposer aux ménages de calculer leur consommation carbone et réduire les émissions de CO2. En un an, estiment les deux partenaires, ce seraient 14 500 tonnes de CO2 qui auraient pu être potentiellement économisées.

 

. Du plastique dans l’Antarctique. L’expédition Tara Océans a découvert des concentrations de déchets plastiques dans l’Antarctique, à raison de 43 000 particules au km2 (Pacifique nord, 335 000 particules/km2, Atlantique nord, 200 000 particules /km2, notamment).

 

. Catastrophes naturelles et non-naturelles.

–          Un risque écologique majeur pèse sur les côtes de la Nouvelle-Zélande, après l’échouage, début octobre, d’un porte-conteneurs chargé de 1 700 tonnes de fioul lourd, à une vingtaine de kilomètres des côtes nord.

–          Un tremblement de terre de magnitude 7,2 a touché la Turquie, le 23 octobre, dans la province de Van, à l’est du pays.

–          La capitale de la Thaïlande, Bangkok, est envahie par les eaux. Tout le nord du pays est sinistré. 60 des 77 provinces du pays ont été touchées par les effets d’une mousson exceptionnelle et de la disparition progressive des terres d’absorption des eaux au profit de l’industrie et des implantations humaines de toutes sortes.

–          Un incendie sans doute d’origine criminelle a ravagé le cœur du parc national de l’île de La Réunion, s’étendant sur 2 834 ha, pendant une dizaine de jours, de fin octobre à début novembre. Quantité d’espèces animales et végétales endémiques ont été durablement affectées, et le risque existe de la prolifération d’ espèces végétales envahissantes.

 

. Classement de la « Suisse normande » en France. Des vallées de l’Orne et de la Rouvre, des sites naturels remarquables, à une trentaine de kilomètres de Caen, ont fait l’objet de procédures de classement.

 

. Un nouveau PNR à l’étude en Seine-et-Marne. Ce nouveau parc naturel régional s’étendrait sur 77 communes, trois régions et trois départements. S’il est réalisé, ce serait le sixième d’Ile-de-France.

 

. Le réchauffement climatique réduit la taille des animaux. La diminution des ressources alimentaires (eau et nutriments) commence à affecter des espèces animales, indiquent des biologistes auteurs d’une étude. Celles-ci peuvent voir leur taille se réduire. Ont été constatés des cas chez des rongeurs, des moutons, des cerfs, des poissons, et les ours polaires. Le manque d’eau, chez les plantes, pourrait affecter leur croissance, et du même coup, favoriser cette réduction de taille chez les herbivores et les carnivores.

 

. Thon rouge : la surpêche a été bonne. D’après une association, le Pew Environmental Group, les prises déclarées de thon rouge dans le monde en 2010 ont atteint 12 373 tonnes, quand les ventes étaient de 32 500 tonnes. Sur la période 1998-2010, les quotas ont été dépassés de 100 000 tonnes. Plus d’un tiers du commerce déclaré est d’origine illicite.

 

. Extinction des rhinocéros du Vietnam. Le WWF et l’International Rhino Foundation ont dressé le constat de décès des rhinocéros de Java qui subsistaient au Vietnam. Le dernier individu a été abattu par les braconniers en avril 2010. L’incapacité du gouvernement vietnamien d’assurer la protection des animaux, la corruption, l’accaparement illégal des terres concernées, pourtant dans un parc national, et surtout le commerce international illégal de la corne de rhinocéros, expliquent ce constat.

 

Manifestations

. Les 15 ans du Festival de la photo animalière et nature. A Montier-en-Der, du 17 au 20 novembre. www.festiphoto-montier.org

 

. Habiter la mer, de 20 000 lieues sous les mers à Seaorbiter. Avec le promoteur du projet Seaorbiter, Jacques Rougerie, une conférence à l’Institut océanographique, à Paris, le 9 novembre.

 

Publications

. « Eléments pour une éthique de la vulnérabilité – Les hommes, les animaux, la nature » de Corine Pelluchon. Editions du Cerf.

 

. « La France sauvage, du quotidien à l’exceptionnel, balade dans la nature de nos régions » de Marc Giraud. Editions La Martinière.