Revue d’Actualité – Mardis de l’Environnement – Novembre 2013

Evénements ;

  • Typhon dévastateur en Asie du sud-est. Un typhon d’une rare violence a ravagé les Philippines, le 8 novembre, touchant essentiellement les îles de Leyte et de Samar. Les pertes humaines sont de plus de 10 000 morts et de plus de 4 000 disparus. Le gouvernement philippin estime qu’au total 4,3 millions de personnes ont été touchées par cet ouragan. Les destructions sont massives. Le typhon était classé dans la catégorie 5, la plus élevée dans l’échelle des risques. Le phénomène ne peut être directement relié au réchauffement climatique, faute d’insuffisance de données précises. Toutefois les experts ont relevé à nouveau, à cette occasion, que les catastrophes climatiques s’intensifient depuis trente ans, que leur ampleur est liée notamment à la hausse des températures des océans. 
  • Pour le réchauffement climatique, le Sud et le Nord sont à égalité. Pour la première fois, les émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement égalent (et devraient bientôt dépasser) celles des pays industrialisés. La Chine est le premier pollueur, avec 29% des émissions, suivie par les Etats-Unis, 16%, et l’Europe, 11%. Du 11 au 22 novembre se tient à Varsovie (Pologne) la 19ème conférence des Nations unies sur le changement climatique.
  • Un site pilote européen pour enterrer le gaz carbonique. Lancé en 2008, le projet de stockage de dioxyde de carbone dans une formation géologique souterraine à Hontomin (Castille-Leon, Espagne) est en cours. Il devrait être opérationnel au printemps 2014, avec l’injection, à terme, de 10 000 tonnes de CO2 à une profondeur de 1 600 mètres. Il est financé à 80% par l’Union européenne, et soutenu par le GIEC et l’Agence internationale de l’énergie. 
  • Fronde contre l’écotaxe en France. Le gouvernement français a préféré suspendre la mise en œuvre de l’écotaxe (la taxation des poids lourds), en novembre, devant les manifestations parfois violentes (destruction de portiques de contrôle sur les routes) qui se sont succédé essentiellement en Bretagne. 
  • La pollution de l’air responsable de cancers. Le Centre international de recherche sur le cancer (une agence de l’Organisation mondiale de la santé) a relié les cancers (poumons et vessie surtout) à des risques liés à la pollution atmosphérique (dioxyde de soufre, particules fines, oxydes d’azote, ozone, monoxyde de carbone, métaux lourds et composés organiques volatils), produite par les activités humaines (gaz d’échappement, industrie et agriculture, chauffage). Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, est la plus polluée des agglomérations dans le monde. 
  • Restauration d’un site naturel en Espagne. Le parc naturel du Cap de Creus, en Espagne, a fait l’objet d’une complète remise en état, après avoir été occupé sur 200 ha par le Club Méditerranée, entre 1962 et 2004. Tous les bâtiments, ainsi que les plantes invasives importées, ont disparu. Un vaste programme de protection du parc terrestre ( 10 000 ha) et de son aire maritime protégée ( 3 000 ha ) a été lancé, avec notamment la régulation de toutes les activités maritimes, et en premier lieu la pêche. 
  • Augmentation des aires marines protégées dans le monde. Bien qu’elles soient encore loin d’atteindre l’objectif de 10% des océans fixé par les gouvernements de la planète, les aires marines protégées en représentent maintenant 2,3%. Elles sont au nombre de 10 280. La Méditerranée voit sa surface protégée par de tels statuts à raison de 4,6% (677 aires marines). 
  • Un nouvel OGM autorisé en Europe ? Le 13 décembre prochain les Etats européens devront accepter ou refuser un maïs OGM du semencier américain Pionner, le TC 1507. La Commission européenne pousse les Etats à introduire cet OGM, estimant, contrairement à certains commissaires (dont Michel Barnier et Viviane Reding), qu’il n’est pas préjudiciable à la biodiversité et à l’environnement. 
  • Le monde agricole français victime de vols de grande ampleur. Bétail, machines agricoles, récoltes, gazole, les exploitants agricoles sont de plus en plus souvent confrontés au vol pur et simple de leurs biens. Plus de 8 000 de ces vols ont été recensés depuis le début 2013. Ils seraient le fait de gangs organisés qui écouleraient leurs rapines à l’étranger. 
  • Le bœuf aux hormones canadien en France ? L’accord de libre-échange signé en octobre entre l’Europe et le Canada comporte un chapitre relatif à l’importation de bœuf canadien en Europe. Or si le bœuf aux hormones est interdit en Europe, il est produit avec ces adjuvants au Canada. La Fédération nationale de la viande bovine, en France, s’insurge contre cet aspect de l’accord, et entend faire pression sur les pouvoirs publics. 
  • La plus grosse étable de France, un projet qui suscite des oppositions. Elle est en construction et devrait ouvrir au printemps 2014 : la plus grosse étable française, avec 1 000 vaches, est prévue à Drucat, dans la Somme. Un méthaniseur de 1,5 mégawatt est aussi prévu pour traiter les déjections et produire de l’électricité. L’investissement est chiffré à 11 millions d’euros. Les opposants au projet soulignent que l’étable est située à moins de 600 mètres des premières habitations ; l’enquête publique n’a pas rassuré, qui concluait que les risques en termes toxique et cancérigène des rejets du méthaniseur conduiraient à « un impact acceptable ». De plus, il s’agirait de gérer 40 000 tonnes de déchets issus de la méthanisation, nécessitant 2 700 ha, quand le promoteur de cette opération n’en a pour l’heure qu’un millier. 
  • Le lynx dans les Pyrénées ? Plusieurs témoignages font état de la présence du lynx dans les Pyrénées françaises. Des empreintes, comme des observations visuelles, ont été relevées depuis plusieurs années. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) estime la présence du lynx infondée, ce qui toutefois laisse ouverte la question de réaliser des études probantes sur le terrain. 
  • Un nouveau dauphin à bosse. Une nouvelle espèce de dauphin à bosse a été identifiée par des scientifiques américains en octobre. Elle a pour aire de répartition les eaux côtières du nord de l’Australie. Elle n’est pas encore nommée, mais appartient au genre Sousa. Trois espèces de dauphins à bosse avaient été répertoriées jusqu’à présent. 
  • Le lamantin, bientôt de retour en Guadeloupe. Exterminé par la chasse, le lamantin des Caraïbes (Trichetus manatus manatus) fait l’objet d’un programme de réintroduction qui devrait être finalisé en 2014. Il est prévu d’en relâcher un certain nombre d’individus (qui doivent encore être obtenus du Brésil, de la Colombie, du Mexique ou de la Guyane) dans la baie du Grand-Cul-de-Sac-Marin. Le projet est en cours depuis 1990. 
  • 350 éléphants empoisonnés au Zimbabwe. Un massacre d’éléphants de grande ampleur s’est produit au Zimbabwe, avec l’empoisonnement au cyanure, par les braconniers, des points d’eau et des blocs de sel naturels. Dans le grand parc de Hwange. Depuis juillet dernier. Quantité d’autres espèces animales ont aussi été impactées, mais le constat global n’a pas été fait. 
  • Un appel d’intellectuels et de scientifiques français en faveur des animaux. Fin octobre, plusieurs intellectuels et scientifiques français, dont Hubert Reeves, Luc Ferry, Boris Cyrulnik, Michel Onfray, ont signé un manifeste demandant la reconnaissance des animaux comme « des êtres vivants et sensibles. » Ils ont estimé que le Code civil devait être modifié, qui continue à considérer les animaux comme « des biens meubles, capables de se mouvoir par eux-mêmes. » 
  • 725 rhinocéros abattus par les braconniers en Afrique du sud. Au 3 octobre, dernière statistique, 725 rhinocéros avaient été tués par les braconniers en Afrique du sud. Ce chiffre devrait sans doute être de plus de 800 à la fin de cette année. Les plus grosses pertes sont à enregistrer au parc Kruger, avec 444 individus tués. 

Médias :

  • « L’événement anthropocène » de Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz. Editions du Seuil. 
  • « A la trace » n°2, association Robin des Bois. Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux. 
  • « Il était une forêt », film de Luc Jacquet, avec Francis Hallé, et livre éponyme (Editions Actes Sud). 
  • « Spécial Terre », numéro spécial de Science et Vie. 
  • « Ce qu’il faut savoir – l’essentiel de la science », numéro spécial de Sciences et Avenir. 

Manifestations :

  • 9ème festival de la haie, Le Pin (79), 12-17 novembre 2013. www.bocagepaysbranche.fr 
  • « Climat, biodiversité : comment l’homme modifie la planète », conférence de Valérie Masson-Delmotte et Valérie Chansigaud, 26 novembre 2013. Cité des sciences et de l’industrie, Paris. www.cite-sciences.fr 
  • Sommet des chefs d’Etat pour la sauvegarde des éléphants d’Afrique, 6 et 7 décembre 2013. Paris, hôtel de la Marine, en marge du sommet pour la paix et la sécurité en Afrique.