Evénements

. L’Europe se veut bonne élève pour la biodiversité. La conférence « Biodiversité et Coopération européenne au développement », qui a rassemblé 400 représentants des gouvernements européens et de la société civile, à Paris, du 19 au 21 septembre, a appelé de ses vœux des mesures concrètes pour résoudre la question de la dégradation des espèces et des écosystèmes. Elle a mis l’accent sur les services qu’ils rendent. Et donné corps, à nouveau, sur la tendance actuelle consistant à vouloir attribuer une valeur marchande à la nature.

 

. Le barrage des Trois-Gorges, en Chine, aurait détraqué le climat. Selon des scientifiques chinois, ce barrage aurait formé (et continuerait à former) un écran empêchant la vapeur d’eau émise par le Yang-tse-kiang de s’écouler sur toute la longueur de ce fleuve. Le résultat, ce serait une élévation des températures dans le bassin du fleuve, et une sécheresse induite.

 

. Un gigantesque barrage turc menace un site historique et l’environnement. Il doit être construit sur le Tigre, au sud-est de Diyarbakir, en Anatolie. Et produire 3% de l’énergie hydroélectrique de Turquie. Outre les problèmes attendus de sédimentation et de pollution de l’eau, cet ouvrage engloutira la bourgade de Hasankeyf, dont les vestiges archéologiques remontent au VIIème siècle av. J.C. De plus, au moins 55 000 personnes devraient être déplacées.

 

. 8 500 épaves de navires dans l’océan. Elles sont présentes surtout depuis la deuxième guerre mondiale. La plupart de ces épaves sont encore gorgées d’hydrocarbures, ce qui en fait des bombes écologiques en puissance.

 

. Du riz transgénique en Europe. Des traces de riz transgénique ont été trouvées pour la première fois en Europe (France, Pays-Bas, Suède, Allemagne, Suisse, Grande-Bretagne). Deux origines ont été établies : les Etats-Unis et la Chine. Le riz OGM est strictement interdit en Europe.

 

. Crise alimentaire dans le monde. Les stocks de céréales n’assurent plus que 57 jours de nourriture à la population mondiale (quand le niveau officiel de sécurité est de 70 jours). La récolte de céréales pour 2006 ne devrait être que 2 milliards de tonnes, en baisse par rapport à 2005 et 2004. Causes : des rendements qui progressent plus lentement ; une diminution de la superficie des terres arables, au profit des routes et des villes ; une augmentation de la fourniture de céréales pour nourrir le bétail à viande ; et aux Etats-Unis au moins, l’utilisation d’une grande partie de la récolte de maïs pour produire l’éthanol, le carburant vert des voitures.

 

. Nouvelles mesures pour l’éthanol. Le gouvernement français, sur un rapport du groupe de travail sur la filière flexfuel (biocarburant composé de 85% de biodiesel et 15% de carburant traditionnel, aussi appelé E85) veut faciliter la filière éthanol. Il prévoit la mise en place de 500 « pompes vertes » d’ici fin 2007 et 10% d’utilisation de l’éthanol pour les voitures en 2015. Cette filière dans le monde est encore limitée, avec 15 millions de tonnes équivalent pétrole consommées par an, contre  3 500 millions de tonnes de pétrole. En France, il faudrait augmenter de 9 400 % les surfaces de blé, et de 420% celles de betterave, pour faire face aux besoins des 36 millions de véhicules.

 

. Un biocarburant à partir de maïs OGM. Avec le maïs transgénique GreenGenes de la start-up américaine Agrivida, le rendement de l’éthanol à l’hectare serait augmenté de 50%. Ce maïs est actuellement testé au Brésil. La Food and Drug Administration des USA pourrait donner son agrément d’ici 3 ans, et la commercialisation débuter dans 5 ans.

 

. 2 900 km d’autoroutes en France = davantage d’effet de serre et de pollution. D’ici à 2025, 2 900 km de nouvelles voies d’autoroutes devraient être ouverts et 1 600 km de routes élargis. L’accroissement du trafic automobile attendu ne devrait que renforcer les émissions de CO2. La France a indiqué son intention de diviser par quatre d’ici à 2050 ses émissions de gaz à effet de serre.

 

. Six constructeurs automobiles attaqués en justice pour pollution environnementale, aux Etats-Unis. Accusés par le procureur général de l’Etat de Californie de produire des gaz à effet de serre, en faisant décharger par leurs véhicules dans l’atmosphère 289 millions de tonnes de CO2 par an. Une première mondiale.

 

. La couche d’ozone reviendra à la normale à partir de 2050. Soit un peu plus tard que prévu. Autour de 2050 pour l’Arctique et les latitudes moyennes  et entre 2060 et 2075 pour l’Antarctique. Mais depuis le pic des années 1990, le trou d’ozone stratosphérique des régions polaires se résorbe largement.

 

. L’OMS relance l’utilisation du DDT. Pour lutter contre le paludisme. Trente ans après avoir été délaissé, pour cause de pollution majeure des terres agricoles , de destruction d’espèces et de risques graves pour les humains. Autant de ravages dénoncés dans le texte fondateur de l’écologie contemporaine, « Un printemps silencieux » de Rachel Carson.

 

. Pollution majeure en Côte d’Ivoire. Au moins 6 000 personnes intoxiquées, 8 décédées, par des déchets toxiques (400 tonnes, des résidus pétroliers) déversés à Abidjan et dans les villages environnants, en septembre. L’itinéraire du pétrolier , après le chargement aux Pays-Bas, est passé par l’Estonie et le Nigéria. Le navire est actuellement bloqué sur son voyage de retour en Estonie, par les autorités, à la suite d’une « obstruction » de Greenpeace.

 

. L’usage des plantes traditionnelles pour l’agriculture bio serait illégal en France. L’article 70 de la loi d’orientation agricole de juillet 2006 stipule que ces plantes ne sont pas de produits homologués. La promotion des pratiques culturales basées sur ces plantes ne serait pas non plus autorisée.

 

 

Publications

. « Planète Urgence », une revue contre les inégalités nord-sud et la destruction de la planète. Qui fait le relais avec l’association du même nom, intervenant dans 18 pays pour des projets environnementaux et appliqués au développement.

 

. « Consommer Vert », numéro spécial de 60 Millions de Consommateurs, octobre-novembre. Avec notamment 50 solutions écologiques et économiques.