La revue d’actualité de la SERE par Alain Zecchini

ESSAI-GIF

 

Evénements

. Sommet sur le climat à Paris. Organisé par la France, avec la Banque mondiale et le secrétariat général des Nations unies. Le 12 décembre, à La Seine musicale (Ile Seguin, Hauts-de-Seine). Une centaine de pays sont conviés, ainsi que des ONG, des entreprises, des banques de développement, différents acteurs de la société civile. Une réunion marquant le deuxième anniversaire de l’accord sur le climat en 2015. L’enjeu de ce sommet est d’explorer des directions pour créer des coalitions entre pays afin de mettre en œuvre l’accord de Paris.

. Glyphosate : un nouveau report. Le vote de l’Union européenne sur le renouvellement de l’autorisation du glyphosate, prévu le 25 octobre, a été reporté à une date ultérieure. Un nouvel échec, qui montre bien les tensions extrêmes entre les pays sur ce pesticide. La Commission européenne propose une nouvelle autorisation pour une période de cinq à sept ans, la France, pour sa part, ne veut pas entendre parler d’une licence au-delà de quatre ans.

. Le gaz de schiste à nouveau en faveur en Algérie. Ecartée en 2015, la perspective d’exploitation du gaz de schiste en Algérie est de nouveau à l’ordre du jour. Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a été autorisé à reprendre les opérations d’exploration. Les réserves de gaz de schiste de ce pays seraient les troisièmes au monde. Les hydrocarbures représentent 60% du budget de cet Etat et leurs exportations sont en très nette baisse. D’où le recours à cette autre ressource. Mais une telle option va devoir compter avec deux problématiques : l’opposition déterminée d’une partie de la société civile, particulièrement dans le Grand Sud algérien, où se situent les gisements ; et la nécessité de développer les énergies renouvelables, actuellement quasi-inexistantes.

. Frein aux hydrocarbures en France. L’Assemblée nationale a voté, début octobre, des limitations importantes et « historiques » à l’exploitation des hydrocarbures. D’ici fin 2017, cessation de la délivrance de nouveaux permis d’exploration et du renouvellement des concessions d’exploitation existantes au-delà de 2040. Avec des exceptions, Lacq (Béarn), Vic-Bilh (Gascogne) et Pécorade (Landes), qui obtiennent un délai supplémentaire de 60 ans ; ainsi que l’exploitation des gaz de mine. Les gisements de pétrole français représentent 1% de la consommation nationale.

. La Chine pille le bois de rose. Ce pays vide un grand nombre de pays de ce bois utilisé pour la fabrication de mobilier de luxe. Il existe 33 essences de bois de rose. La Chine a déjà largement ravagé les plantations de Birmanie, du Laos, du Vietnam, d’Amérique centrale et de Madagascar. L’Afrique de l’Ouest est maintenant touchée. Et particulièrement le Nigéria, pour son essence locale de bois de rose, le kosso. Aujourd’hui, le bois de rose de l’Afrique de l’Ouest représente 10% des importations hors pétrole de la Chine.

. Deux nouveaux pesticides autorisés en France. Deux néonicotinoïdes, le Closer et le Transform, contenant du sulfoxaflor, ont été autorisés en septembre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Pesticides qui sont extrêmement préjudiciables notamment aux abeilles. L’ONG Générations futures a déposé un recours contre cette décision. Les néonicotinoïdes doivent être interdits légalement en France dès 2018. Une étude franco-suisse a établi début octobre que 75% des miels analysés sur cinq continents contenaient des pesticides. La récolte française de miel pour 2017 s’annonce  catastrophique, avec moins de 10 000 tonnes, celle de 2016 avait atteint à peine 9 000 tonnes.

. Déclin majeur des insectes en Europe. Probablement de 80%, selon une étude internationale. En Allemagne, qui fait référence pour les autres pays du continent, les insectes volants ont été éliminés à 76% et jusqu’à 82% en été, depuis vingt-sept ans. La cause est connue : c’est l’intensification de l’agriculture industrielle (pesticides, engrais de synthèse, etc.).

. Le 25e loup abattu en France. Au 25 octobre. Depuis le 18 juillet, date de l’arrêté qui fixe à 40 animaux le quota pour la saison 2017-2018.

. Les chats, redoutables prédateurs des oiseaux. Une étude conduite en Australie a évalué à 367 millions le nombre d’oiseaux sauvages tués par les chats tous les ans, dont 316 millions pour les chats errants. Au total, 338 espèces d’oiseaux. Une autre étude, conduite en 2013, avait estimé que sur le continent américain, entre 1,3 et 1,4 milliard d’oiseaux étaient tués par les chats annuellement. En France, il y a presque 13 millions de chats, leurs prédations n’ont pas été évaluées.

Manifestations

. 21ème édition de Montier-en-Der. Le festival international de la photo animalière et de nature se tient du 16 au 19 novembre. www.photo-montier.org

 

Médias

. Le Guide illustré de l’écologie, de Bernard Fischesser et Marie-France Dupuis-Tate. Editions Delachaux et Niestlé.

. Lettre à une petiote sur l’abominable histoire de la bouffe industrielle, de Fabrice Nicolino. Editions Les Echappés.

. Le Roundup face à ses juges, de Marie-Monique Robin. Film (Arte ) et livre (La Découverte-Arte Editions).

. Un paysan contre Monsanto, de Paul François et Anne-Laure Barret. Editions Fayard.

. L’Homme et le cheval, de Zsuzsanna Wagenhoffer. Editions Delachaux et Niestlé.

. Remplacer l’humain. Critique de l’automatisation de la société, de Nicholas Carr. Editions L’échappée.

 

 

 

Pour partager cette information