EVENEMENTS

13ème CITES à Bangkok (Thaïlande), 2-14 octobre 2004. 
Principales propositions avec leurs auteurs:

. Grand requin blanc : inclusion en Annexe II (Australie et Madagascar)
. Crocodile d’Amérique : déclassement de l’Annexe I à l’Annexe II de la population cubaine
. Plusieurs tortues asiatiques: inclusion en Annexe II (Indonésie)
. Petit rorqual : déclassement à l’Annexe II de plusieurs populations de l’Atlantique et du Pacifique (Japon)
. Lion d’Afrique : transfert à l’Annexe I pour les populations d’Afrique centrale et de l’ouest (Kenya)
. Éléphant d’Afrique : quotas d’ivoire de 2 tonnes pour la Namibie, articles en cuir pour l’Afrique du Sud
. Rhinocéros blanc : transfert à l’Annexe II de la population du Swaziland
. Rhinocéros noir : quotas de chasse de 5 individus pour la Namibie, de 10 individus pour l’Afrique du Sud.
. Ramin : inclusion en Annexe II (Indonésie).

 

 

Menaces sur le climat
Des carottages de l’Antarctique portant sur les glaces des derniers 740 000 ans ont confirmé le phénomène actuel de réchauffement forcé dû aux gaz à effet de serre (Nature, juin).
. Un rapport de la Commission européenne (août) confirme aussi que la température devrait augmenter de 1,4°C à 5,8°C d’ici 2100, de 2°C à 6,3°C en Europe, et de 8°C à 10°C sous les latitudes nord.
. Un  » plan climat  » français décevant (juillet). Il se résume à un catalogue d’intentions timides et de dérobades , pour un objectif qui est d’économiser 54 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an (le niveau requis par le protocole de Kyoto) : crédits d’impôts pour les économies d’énergie des bâtiments ; bonus-malus pour la pollution automobile oublié ; instauration de l’  » étiquette énergie  » pour les voitures, les matériels, les constructions. Le secteur des transports, le principal responsable de la pollution-réchauffement, est épargné.
. Les pluies acides (dioxyde de soufre et oxydes d’azote) réduiraient le réchauffement (PNAS, août). Elles limiteraient les concentrations de méthane (qui représente 22% des gaz à effet de serre, et qui est produit essentiellement par les marécages, mais aussi par les termites, les déjections des vaches, les décharges et les rivières).
. Premier sommet mondial sur les énergies renouvelables (Bonn, Allemagne, juin). Déclarations symboliques de 154 États, mais aucun objectif chiffré, bien qu’un  » plan d’action  » recense des programmes nationaux et internationaux.
. La Commission européenne valide les allocations de permis de polluer de 8 États (juillet). 
Ces États ont été assez généreux avec leurs industriels, pour les quotas. Bruxelles a poussé le mouvement pour l’entrée en vigueur, en janvier prochain, de la bourse européenne du CO2 (vente de droits de polluer par des entreprises peu polluantes à des entreprises plus polluantes). En France, le gouvernement souhaite une baisse de 1,9% des émissions industrielles en 2008.

Pressions sur la loi Littoral en France
Un décret du 30 mars crée des menaces pour les espaces protégés des constructions par cette loi : autorisations d’  » aménagements légers  » et d’  » extension limitée des bâtiments et installations nécessaires à l’exercice d’activités économiques.  » Selon plusieurs associations écologiques, ce texte ouvre la porte à des dérives importantes.

OGM : le conflit continue
Relayant les organisations paysannes, d’autres acteurs de la société civile, sous le sigle de  » faucheurs volontaires  » , ont organisé quatre manifestations d’arrachage de parcelles OGM, entre juillet et septembre. . L’Afssa (Agence française de sécurité alimentaire des aliments) rend un rapport mitigé sur les OGM (juillet) : ils présentent des bénéfices potentiels théoriques, mais non démontrés. . Le président du Conseil général du Gers prévoit (septembre) d’organiser un référendum sur les expérimentations d’OGM dans son département, à partir de janvier 2005. – La Commission européenne repousse l’examen d’un projet d’étiquetage OGM des semences, devant les désaccords sur le seuil OGM à fixer. Elle a par ailleurs autorisé dans l’Union européenne la commercialisation de 17 variétés de maïs transgénique destinées à l’alimentation animale (septembre).

Invasion de criquets en Afrique
(à partir de juillet). Neuf pays d’Afrique de l’ouest et du Maghreb sont concernés.

L’abattage du loup autorisé en France
Le ministre de l’Écologie, Serge Lepeltier, a autorisé l’abattage de quatre loups pour l’année 2004, dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes et des Alpes-Maritimes (juillet), auxquels se sont ajoutés l’Isère et la Savoie (septembre). Ce quota d’abattage représente environ 10% des effectifs (39 à 55 animaux). Protestations à la fois des éleveurs, qui jugent les mesures très insuffisantes, et d’associations écologiques, qui vont porter l’affaire devant la Cour de justice européenne.

MANIFESTATIONS

13ème Entretiens de Millançay (Sologne), 23 et 24 septembre :  » L’Empreinte écologique.  »
Tables-rondes et témoignages, prospective sur le devenir de la planète. Contact : 02 54 95 45 04 – www.intelligenceverte.org

Rencontre audiovisuelle sur l’écologie urbaine
Le 21 septembre, organisée par la S.E.R.E. (Société Européenne des Réalisateurs de l’Environnement). Dans le cadre de la Journée nationale  » Bien dans ma ville sans ma voiture  » du ministère de l’Écologie. Manifestation ouverte au public, au ministère. Documentaires, rencontres avec les producteurs et réalisateurs, tables-rondes. Contact : www.s-e-r-e.com

PUBLICATIONS

Alerte sur le climat
National Géographic France, septembre 2004.

Pour partager cette information