Evénements

. « Katrina » lié au réchauffement climatique ? Le cyclone qui a dévasté le sud-est des Etats-Unis fin août pourrait s’expliquer en partie par le réchauffement climatique. Les cyclones ne se forment en effet que si la température des eaux marines de surface excède 27°C et c’est bien ce qui s’est produit. Mais les scientifiques demeurent très prudents sur cette hypothèse, estimant que les données ne sont pas encore fiables et qu’il pourrait y avoir d’autres causes. Néanmoins la fréquence des cyclones aurait tendance à s’accentuer dans l’Atlantique depuis 1995.

 

. La déforestation recule en Amazonie. En 2004-2005, 9 106 km2 de forêts ont été défrichés en Amazonie brésilienne, soit une diminution drastique par rapport à la période précédente (26 130 km2 en 2003-2004). Le Brésil attribue ce résultat aux mesures de contrôle et de police, à la création de zones de préservation et à l’interdiction du déboisement dans le Mato Grosso, qui est le premier producteur de soja et de viande bovine, deux industries qui favorisent ce défrichement. Les écologistes se félicitent de cette amélioration, tout en soulignant qu’elle est certainement due largement à la baisse du cours international du soja. Ils demandent aussi un très net renforcement des moyens de l’Ibama, l’institut de protection de l’environnement, qui manque cruellement de ressources humaines et financières.

 

. L’Union européenne refuse de lever l’interdiction d’OGM. Contre l’avis de la Commission européenne, 22 des 25 ministres européens de l’Environnement ont refusé de commercialiser des variétés transgéniques  de maïs et de colza, le 24 juin. Néanmoins en France la culture d’OGM progresse considérablement : une estimation officieuse, début septembre, fait état de plus de 1 000 ha de maïs OGM en 2005, contre 17,5 ha pour l’ensemble des cultures transgéniques en 2004.

 

. + 40% pour le budget du Conservatoire du littoral, en France. D’ici à 2007, la dotation de l’Etat doit passer de 26 millions € à 35 millions €. En 30 ans, le Conservatoire a acquis 75 000 ha. A l’horizon 2050, il doit contrôler 30% des rivages français.

 

. Sanctions alourdies pour les pollutions maritimes. En juillet, l’Union européenne a très nettement aggravé les sanctions en cas de pollution en mer. Les rejets sont dorénavant considérés comme des infractions graves, éventuellement passibles de sanctions pénales. Les amendes sont renforcées, allant de 150 000 à 1,5 million €. La responsabilité ne s’applique plus uniquement au capitaine et au propriétaire, mais à tous les acteurs de la chaîne de transport. Ces mesures entreront en application en mars 2006.

 

. Sécheresse, incendies et ressources en eau. La France, mais surtout l’Espagne et le Portugal ont été frappés par d’importants incendies en été. Une sécheresse générale touche ces pays. Début août, UFC-Que choisir ? a publié une synthèse sur la gestion de l’eau en France. L’association de consommateurs estime que cette gestion est archaïque, et que l’irrigation intensive en est largement la cause : la majorité des départements touchés par la sécheresse sont ceux où l’irrigation agricole est la plus forte en été (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire et Poitou-Charentes) ; le redevance payée par les agriculteurs aux agences de l’eau est la plus faible dans ces départements . Sur l’année, l’agriculture consomme 68% de l’eau en France (80% en été), l’eau potable, 24%, l’industrie, 5% et l’énergie, 3%. Les agences de l’eau sont financées à hauteur de 1% par le monde agricole, 14% par les industriels et 82% par les particuliers.

 

. Le génôme du chimpanzé presque entièrement décrypté. Les séquences du chimpanzé et de l’homme diffèrent à raison de 1,2%. Mais ces changements représentent 35 millions de variations de l’ADN entre les deux espèces, et plusieurs milliers de gènes, et restent presque entièrement inconnus jusqu’à présent. Il sera nécessaire d’étudier plus finement l’histoire évolutive des organismes et l’influence de l’environnement. Parallèlement, des dents de chimpanzé vieilles de 550 000 ans ont été découvertes dans la vallée du Rift, au Kenya. Datées de la même époque que des fossiles d’Homo erectus, ce qui prouve que les deux espèces auraient pu cohabiter, ce qui infirmerait la thèse de l’ « East Side Story » (l’apparition de la faille du Rift, il y a 8 millions d’années, aurait séparé les grands singes, ceux demeurés à l’est de la faille se seraient progressivement hominisés). De plus, des fossiles de grands singes archaïques ont été retrouvés dans la même zone, qui est aussi celle d’hommes primitifs comme Orrorin. Les uns et les autres sont contemporains, à 6 millions d’années.

 

Carnet

. Disparition d’Alain Bombard. Le 19 juillet. Pionnier de la survie humaine en mer, il avait traversé l’Atlantique en 1952, en se nourrissant de planton et d’eau de mer. Il était devenu une référence pour des générations de marins.

 

Manifestations

. Plantes et insectes aux grilles du Jardin des Plantes. Une exposition de photos géantes de Gilles Mermet, tirées des réserves du Muséum. Jusqu’au 15 novembre.

 

. Environnement et santé. Thème de l’Université d’été de l’Environnement, les 22 et 23 septembre à Saint-Priest (banlieue de Lyon). Contact : APPEL, 04 78 90 08 27.

Publications

. Homo sapiens, l’odyssée de l’espèce. Collectif. Editions La Recherche/Tallandier.
En DVD :
L’Odyssée de l’espèce (Jacques Malaterre, France Télévisions 2001)
Homo sapiens (Jacques Malaterre, France Télévisions 2004).